Permis pour un jet ski (carte mer)

Vous venez de faire l’acquisition d’un jet ski, et vous voulez en profiter ? Sachez que la réglementation maritime est assez stricte à ce sujet. Vous devez effectivement obtenir une licence pour pouvoir l’utiliser. Cette licence est d’autant plus dépendante de votre jet-ski. A travers cet article vous découvrirez précisément ce que c’est que le permis jet ski et si une simple carte mer est suffisante pour pouvoir piloter votre jet-ski.

Permis pour un jet ski (carte mer)La carte mer

Rappelez-vous, qu’il existe un permis bateau appelé carte mer. Plus précisément, c’est avec la carte mer que vous pouvez conduire une embarcation motorisée avec une puissance inférieure ou égale à 6 chevaux. D’autant plus avec cette carte mer vous ne devez pas naviguer au-delà de 11,1 kilomètres d’un port.

Normalement avec une simple carte mer vous pouvez vous promener avec votre jet-ski, si toutefois votre jet-ski respecte les conditions de puissance maximum autorisées.

Le permis de jet-ski

Si dans le cas contraire, votre jet-ski est trop puissant pour une simple carte mer, vous devez obtenir un permis côtier pour pouvoir en jouir. Pour rappel, le permis côtier, vous autorise à piloter un jet-ski d’une puissance moteur supérieure à 6 chevaux.

De manière générale, les navires de puissance inférieure n’ont pas la priorité aux navires à moteur plus puissant. Cette règle de navigation est très importante pour piloter des véhicules nautiques à moteur comme les jet-ski qui n’ont pas la priorité aux navires à moteur.

Vous devez vous renseigner au niveau de la préfecture maritime de votre région car la navigation est réglementée différemment selon votre région.

Les limites de navigation

Malgré votre permis côtier pour piloter votre jet-ski sachez qu’il existe des droits assez restreints pour leur navigation :

  • Vous n’avez pas le droit de piloter votre jet-ski la nuit,
  • Vous ne pouvez pas dépasser certaines distances de la côte :
  • 4 kilomètres environ de la côte pour les jet-ski où le conducteur est assis,
  • 2 kilomètres environ de la côte pour les jet-ski où le conducteur est debout.

Vous devez équiper votre jet-ski d’un dispositif de sécurité comme par exemple

  • Un anneau de cordage pour pouvoir être remorqué,
  • Deux feux rouges manuels,
  • Un dispositif de sécurité en cas d’éjection,
  • Des gilets de sauvetage portés en permanence pour tous (conducteur et passager).

Dispositions relatives à votre jet-ski

Outre votre autorisation de naviguer à bord d’un jet-ski, vous devez également immatriculer votre embarcation selon une réglementation assez stricte répondant aux critères ci-dessous :

  • Le numéro d’identité immatriculant votre jet-ski doit être exposé à une hauteur minimale (au moins 30 millimètres),
  • Votre jet-ski doit être prescrit insubmersible et stable.
  • L’hélice doit être carénée (pour obtenir un meilleur rendement et surtout pour plus de sécurité, l’hélice doit être protégée à l’intérieur d’un carénage annulaire).
  • Votre engin doit disposer d’un système d’arrêt automatique en cas d’éjection du pilote.
  • Votre embarcation doit disposer d’une jauge de carburant, et dans le cas contraire doit disposer d’une réserve d’autonomie d’au moins 10 kilomètres.
  • Votre jet-ski ne doit pas être trop bruyant (moins de 80 décibels émis à une distance de 7 mètres et demi).

Comment obtenir son permis jet ski

Obtenir son permis pour piloter un jet-ski est relativement simple. Il vous suffit d’avoir au moins 16 ans et de vous inscrire à une école de formation agréée. Après avoir été correctement formée à la navigation de jet-ski, vous aurez à votre disposition un livret d’apprentissage vous garantissant le bon déroulement de votre formation, et vous permettant également de vous inscrire aux épreuves théoriques et pratiques permettant d’obtenir votre permis jet-ski.

Maintenant j’espère qu’à travers cet article, vous avez une meilleure idée sur la façon de vous y prendre avec votre jet-ski. N’hésitez pas à laisser un petit commentaire.