Permis bateau examen

De manière générale, les permis à titre principal comme l’option côtière (permis côtier) et en eaux intérieures (permis fluvial) nécessitent de réussir une épreuve théorique et une épreuve pratique.

L’épreuve théorique est constituée de 25 questions à choix multiples (QCM) et vous n’avez droit qu’à 4 erreurs maximums. L’épreuve pratique est composée de 3 heures de contrôle continue avec un moniteur agréé. Pour obtenir le permis, vous devez avoir réussi aussi bien la théorie comme la pratique.

Le déroulement des épreuves de permis bateau

L’extension au permis bateau peut être obtenue par un simple exercice théorique pour l’extension hauturière et un exercice pratique pour l’extension grande plaisance fluviale.

Pour le certificat radiophoniste restreint (CRR), les candidats doivent passer une épreuve théorique composée de 20 questions à choix multiples.

Permis bateau examenComposition des épreuves du permis plaisance option côtière

Le permis option côtière permet de maîtriser le balisage, les signaux, les règles de barre et de route, les feux de navires, les règles de sécurité et la météo.

Les objectifs de l’option côtière du permis de plaisance sont ainsi d’ :

  • Assurer la sécurité individuelle,
  • Assurer la sécurité collective à bord,
  • Comprendre l’importance de l’utilisation des moyens de communication (VHF),
  • Prendre des décisions en fonction de la météo,
  • Reconnaître le balisage dans la zone de navigation et le respecter.

Composition des épreuves pour l’extension hauturière

Naviguer en pleine mer nécessite des compétences plus poussées en matière de navigation. En effet, la navigation bien que reposant sur un principe simple, vous devez être conscient des points suivants :

  • Savoir où l’on est, savoir où l’on va, et comment s’y prendre pour y aller,
  • Tenir compte des éléments influençant la navigation comme la météo, les courants et la marée,
  • Comparer en permanence toutes les informations à disposition (GPS, sondeur, documentations, observations…).

C’est vrai que naviguer avec les yeux (navigation à vue), cela est plus simple, mais vous devez toutefois maîtriser votre navire en cas où la visibilité est nulle (nuit, brouillard). La navigation doit ainsi tenir compte des nouveaux éléments suivants :

  • Erreurs liées au compas magnétique (déviation et déclinaison),
  • Influence du vent et du courant sur la trajectoire du navire (dérive).

Vous devez ainsi être prêt à calculer et tracer les trajectoires de manière théorique car, cela permettra de confirmer ou infirmer les informations fournies par les différents appareils d’aide à la navigation comme le GPS, les cartes électroniques (et s’en dispenser en cas de panne).

Composition des épreuves pour l’option du permis en eaux intérieures

Pour pouvoir naviguer sur les fleuves, canaux, rivières, vous devez disposer de votre permis avec l’option en eaux intérieures. Pour cela, les épreuves consistent notamment à :

  • Connaissance générale et administrative de la navigation en eaux intérieures,
  • Signalisation visuelle et balisage,
  • Signalisation sonre,
  • Règles de circulation en eaux intérieures,
  • Feux et marques des bâtiments,
  • Équipement, sécurité et prévention,
  • Connaissances pratiques de la navigation en eaux intérieures.

Composition des épreuves du Certificat radio restreint (CRR)

Les épreuves de ce certificat consistent notamment sur les points suivants :

  • Généralités du service mobile maritime,
  • Radiotéléphonie VHF,
  • Utilisation pratique de la radio VHF.