Le permis hauturier

Dans la réglementation française, un permis bateau est obligatoire pour pouvoir en piloter un. Comme pour votre véhicule, vous devez obtenir cette licence pour la navigation maritime légale. Sachez toutefois qu’il existe des catégories de permis comme par exemple le permis hauturier qui est une extension du permis côtier.

Le permis hauturierDéfinition du permis hauturier

Le permis hauturier est requis pour la navigation en haute mer. Comme son nom l’indique, avec cette licence, vous pouvez naviguer dans les eaux maritimes de jour comme de nuit, sans aucune restriction de distance par rapport à la côte. Pour votre navire, vous n’avez aucune restriction concernant sa taille, sa puissance et sa vitesse.

En résumé, le permis hauturier est une extension du permis côtier.

Conditions d’obtention du permis hauturier

Pour obtenir une licence de navigation en haute mer, la condition sine qua none est d’avoir un permis côtier. Comme pour l’obtention d’un permis de navigation, vous devez l’avoir préparé au niveau d’un stage dispensé par un centre de formation agréé.

Vous devez ensuite passer un examen théorique au niveau des différents centres d’examen chapeautés par les Affaires Maritimes.

Vous devez vous inscrire auprès d’un examinateur bateau-école en fournissant les différents documents administratifs suivants :

  • Fiche d’inscription remplie,
  • Une photo d’identité récente,
  • Un timbre fiscal de 38 euros,
  • L’original du permis côtier,
  • Deux enveloppes timbrées.

Les épreuves du permis hauturier

Les épreuves de l’examen permettant d’obtenir cette licence de navigation en haute mer sont exclusivement théoriques constituées notamment de lecture de carte, Calcul de marée, Utilisation de l’équipement de navigation à bord, Météo, Sécurité des personnes à bord.

En effet, le programme de formation à l’obtention du permis hauturier est composé des modules suivants :

  • Lecture de carte marine,
  • Préparation et anticipation d’une navigation,
  • Connaissance des phares,
  • Connaissance de l’équipement de navigation,
  • Connaissance de l’équipement de navigation,
  • Connaissance des marées et de la météo,
  • Sécurité à bord.

A l’examen vous devez disposer de :

  • Compas,
  • Carte marine,
  • Règle Cras (outil de navigation).

Combien faut-il dépenser pour obtenir le permis hauturier

Le permis hauturier peut s’obtenir en moyenne de 400 à 500 euros en incluant notamment les formations et les différents coûts d’inscription et de timbres fiscaux.

Vous pouvez laisser un commentaire sur vos impressions concernant le permis hauturier et ses principes.