Le permis bateau français est-il valable à l’étranger

Vous disposez d’un bateau et vous souhaitez l’utiliser en mer, comme en eaux intérieures, sachez qu’il est indispensable d’obtenir un permis bateau pour pouvoir le naviguer. Du moins, dès que votre embarcation dispose d’un moteur de plus de six chevaux. En effet, les voiliers et les navires de plaisance équipés de moteur dont la puissance est inférieure ou égale à 6 chevaux ne sont pas concernés.

Les différents types de permis bateau

Les permis bateau dépendent de chaque embarcation et dépendent de son utilisation. Effectivement, il existe différents types de permis bateau dont les plus courants sont :

  • La carte mer : ce permis permet de naviguer de jour uniquement et à moins de 11 kilomètres d’un abri (port),
  • Le permis côtier : qui permet de piloter un navire de jour comme de nuit et à moins de 11 kilomètres (ou 6 miles) d’un port,
  • Le permis hauturier : qui permet de naviguer sans limitation de distance de la côte. En effet, c’est avec ce permis que vous pourriez piloter votre engin motorisé en haute mer,
  • Le permis eaux intérieures : qui est destiné pour la navigation en eaux intérieures (comme les fleuves par exemple), mais uniquement pour les navires de moins de 20 mètres,
  • Le permis grande plaisance en eaux intérieures : qui permet de naviguer un bateau de plus de 20 mètres en eaux intérieures.

Tous ces permis sont évidemment destinés pour la navigation de plaisance, mais si vous souhaitez piloter des bateaux à usage d’agrément (comme le transport de passagers ou de marchandises par exemple), vous devez obtenir des licences plus spécifiques.

Sachez que vous pouvez également opter pour des licences plus poussées vous permettant d’utiliser une radio VHF, ou d’étudier l’astronomie.

La validité d’un permis bateau français à l’étranger

Votre permis bateau français est normalement valable pour tout navire immatriculé en France. Si vous souhaitez naviguer à l’étranger, il faut se référer à la loi du navire, et non pas à la loi du loueur.

Par contre, dans le cadre international, des accords bilatéraux entre pays existent pour rendre valables des permis bateau entre les pays frontaliers (France et Espagne par exemple).

Donc, si vous disposez d’un permis français, cela devrait suffire si votre bateau est immatriculé en France. Après, cela dépendra du contexte de navigation.

Les problèmes de langue avec les permis bateau français

La problématique qui se pose pour les permis bateau français, c’est surtout la langue. En effet, autrefois, les titres de navigation étaient rédigés uniquement en français. Avec la nouvelle réforme sur la loi maritime en France, les permis bateau sont maintenant rédigés en trois langues : le français, l’italien et l’anglais.

Il existe cependant des bateau-écoles qui proposent la traduction du permis en espagnol.